Labote
Iseult
Photographies, sculpture, installation.
iseult.labote@gmail.com

Vanna Karamaounas étudie l’histoire de l’art et les sciences politiques à l’Université de Genève de 1979 à 1984. En 1990 elle crée la publication L’Art à Genève, éditée jusqu’à ce jour.

À partir des années 90 elle réalise des tableaux photographiques et expose ses premières œuvres sous le nom d’Iseult Labote. De nombreuses expositions suivront, variant les techniques (photographie, sculpture, vidéo, installation), ainsi que des voyages en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.

L’homme et sa capacité à construire et à se reconstruire, les enjeux socio-économiques contemporains ainsi que son histoire familiale marquée par l’exode constituent des bases de réflexion fondatrices de son œuvre. Depuis les années 2010, Vanna Karamaounas vit et travaille à Genève et Berlin.

INTENTION DE L'ARTISTE

" Au travers de mon travail, je m’attache à révéler la grandeur de l’architecture et de l’urbanisme en valorisant les détails. Le sens abstrait des matériaux bruts que je tente d’approcher témoigne de l’acte de la créativité humaine. L’Homme, sa force à construire sans relâche ainsi que son processus de création sont au centre des mes préoccupations. Par conséquent, jouant entre abstraction et représentation, mes photographies reconnaissent le long processus de création fait par les travailleurs ouvriers avec dextérité et patience.

À l’affût de détails insoupçonnés, j’attends le moment exact où la lumière transformera la matière en lui rendant sa primordiale beauté, pour en dévoiler au mieux les textures et ainsi, les décontextualiser de leur origine triviale. Par cette recherche, je fonde un nouvel ordre perceptuel, je crée des doutes en troublant nos sens dans l’exploration de l’espace et du temps. J’interroge et défais nos certitudes. L’objet ne retrouve plus son sens premier et la réalité est dématérialisée.

Expérience esthétique et plaisir visuel proviennent de la valeur conceptuelle de la validité historique et de l’utilisation de chaque matière industrielle. Les politiques du travail et du labeur ont toujours été des thèmes centraux dans les études de l’art et des sciences politiques. Le travail et ses conditions sont omniprésents dans mes recherches et dans ma démarche artistique. Je préfère garder un point de vue désintéressé de ces sites, où la présence humaine domine par son absence pour ne laisser que des traces. Quant à la matérialité brute, elle est sublimée. Toujours en quête de nouveaux sites de construction et d’environnements urbains, mes photos font allusion à la peinture avec le but de magnifier l’image dans la sphère du non-visible. "

 

COLLECTIONS

- Fonds Cantonal d’Art Contemporain (FCAC), Geneva
- MAMCO, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Geneva
- Banque Darier, Geneva
- J. F. Costopoulos Foundation, Athens
- ArcelorMittal, Luxembourg
- ARES Collection, London
- The National Bank of Greece, Athens
- State Museum of Contemporary Art, Greec